Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Christopher McCandless is walking "Into the Wild"...

Image Hosted by ImageShack.us

Tout juste diplômé de l'université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l'existence confortable et sans surprise qui l'attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui. Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres. Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s'aventurant seul dans les étendues sauvages de l'Alaska pour vivre en totale communion avec la nature. Fort, émouvant, juste...
 
Je ne sais pas comment vous encourager à aller voir ce film (tout bonnement splendide) sans le trahir en divulgant un peu de son contenu. Ce que j'ai retenu, c'est avant tout une histoire magnifique, celle d'un jeune homme qui se cherche et qui veut fuir "la civilisation" pour vivre, connaître la liberté et trouver "sa vérité". Evidemment, des événements motiveront cette aventure et on les apprend progressivement...Sa "vérité", il la trouvera, mais à quel prix ? Je finirais juste par cette citation : "on reconnaît le bonheur au bruit qu'il fait lorsqu'il s'en va". A méditer. En tout cas, au delà de l'histoire, tout est à la hauteur, à commencer par la réalisation (certains plans sont sublimes), le jeu des acteurs (Emile Hirsch va concurrencer Casey Affleck...), la narration (beaucoup de voix offs, sublimes et pleines de réflexion) ou encore la musique, véritable pilier de ce film. Quel plaisir ! J'en suis encore tout secoué... Allez, on finit par la bande annonce. Si avec ça je ne vous convaincs pas d'aller voir le film, je n'y comprends plus rien.
 

Lien permanent Catégories : Cinéma 23 commentaires

Commentaires

  • Bravo ! J'y retourne dès que possible. C'est une splendeur, Sean est un génie, Emile/Chris une merveille (on a tous envie de l'adopter, d'être son frère ou sa soeur, son ami(e)...) c'est INCROYABLE un rôle d'une telle ampleur, d'une telle puissance. Tout est parfait... mais "le bonheur n'est réel que s'il est partagé".

  • Ahhh j'attendais un premier avis pour me confirmer mon envie totalement pressante d'y aller ! La bande annonce était sublîme, Sean Penn derrière tout ça ... on pouvait rêver :) Direction le ciné ce soir donc !

  • Chut Pascale, arrête de répéter cette phrase partout,puisque elle est trop importante dans le film et pour Chris!!! ;-) Vinz: Franchement, c'est beau et impossible de rester insensible...

  • Rêgle n°1 à suivre, ne plus regarder Ruquier le soir, cette conne d'Isabelle Motrot (critique ciné) à dévoilé la fin du film, cash, sans en avertir les téléspectateurs... j'suis un peu énervé, mais je vais quand même aller le voir ce Week-end, ça m'a l'air d'etre une perle.

  • Pareil dans un canard que je ne citerai pas... Ces foutus intellos s'imaginent que tout le monde a lu le livre. C'est énervant, y'a moyen d'en parler sans rien révéler. De toute façon ça n'enlève rien, même quand tu sais, t'y crois pas quand même tellement t'es amoureux !

  • Pas besoin de me convaincre ;-) il est de toute manière en haut de ma liste de films ... Ton post ne fait que confirmer mon pressentiment qu'il s'agit d'un ptit chef d'oeuvre ...

  • Euh une précision pour ceux qui ne le sauraient pas, c'est une histoire vraie. Chris est un héros qui a vraiment foulé le sol de cette planète !

  • pour ceux qui ne sont pas encore aller voir ce chef d'oeuvre, (oui, n'ayons pas peur des mots ), courez y. en vo, c'est plus fort. je suis restee scotchée sur mon siege ciné pendant le generique, avec mes yeux qui pleuraient. le theme musical principal est tout bonnement magnifique. et les paysages, wouaaaa ! si jj'avais le courage, je ferais comme chris. mais.....

  • J'ai vu ce film il y a deux jours, il est magnifique! J'ai toujours rever de m'évader comme il le fait mais la difference entre lui et moi, ce que je suis attaché a mon petit confort...Ce qui ressort dans ce film c'est la recherche du bonheur. Christopher McCandless prétend que le bonheur n'est atteignable qu'en osmose avec la nature et la solitude, en dehors de tout contact avec la société. Il en a fait l'expérience en s'isolant volontairement et la fin du film nous révèle ce qu'il pense désormais de cette idée qui a eu le temps de murir. J'ai une question sur qqch qui pour moi est un mystère : comment le magic bus est arrivé la? au plein milieu de la nature, perdu en alaska...?

  • Allez voir ce film, il est juste magnifique !! Pour répondre à Pofull, le magic bus était "perdu" en plein milieu de l'Alaska à cause (grâce ?) aux ouvriers chargés de construire une des routes qui traversent l'Alaska . Ils acquirent trois vieux autobus hors d’usage qu’ils transformèrent en logements sommaires ; lorsque les travaux furent arrêtés, deux des autobus furent rapatriés mais l’un d’eux demeura sur place, à 40 km à l’ouest de Healy. Voilà pourquoi le magic bus se trouvait ici...

  • sublime tout simplement ... impossible a décrire en quelques mots, faut aller le voir tout simplement et prendre tous ces sentiments, toutes ces émotions comme elles viennent ... magnfique acteur aussi ...

  • Aaaaaaaaaaaaaah! je l'ai vu hier soir, j'en suis encore toute retournée! Quel film!!!!

  • Toutes ces crtiques lues et cette admiration pour quelqu'un qui a juste choisi de vivre sa vie. Profitons donc de cette carthasis pour réfléchir sur la nôtre, nos rencontres, nos dérives, notre instinct, nos intuitions, nos chevauchements, bref notre propre chemin. Que le cinéma ou même le témoignage de cet autre courageux (car il y en a encore et il y en a eu tellement ) nous fasse réagir dans notre vie propre . Que dirait Christopher McCandless s'il nous voyait le contempler, le critiquer, le pommader, le fantasmer? Au lieu de parler autant de moi , de midolatrer et de rêver votre vie vivez donc vos rêves. Mais la matrice est bien encrée.

  • le bus est arrivé là par une compagine qui voulais exploiter une mine mais il y a eu des problèmes et finalement un bus est resté dans cet endroit (lire le livre, en plus de l'histoire de Chris, beaucoup d'autres détails)

  • La question qui m'a perturbé pendant tout le film : qu'est-ce qu'il a fait de sa montre en or ? Il l'a conservé pendant sa descente en kayak, son taf dans les champs, partout, mais elle a disparu dans le bus... J'ai rien compris... Très bon film. Je n'avais pas lu ton article avant d'y aller et je dois dire que je ne m'attendais pas à ça...

  • J'étais également surpris par sa grosse montre Bling Bling, lui qui refusait tout "confort"... Peut-être qu'il l'a laissée sur le bord de la route ou qu'il l'a perdue quand il était clodo à L.A.... Sinon oui, excellent film, poignant et qui ne laisse pas insensible (histoire vraie après tout)

  • Ce film est un véritable bijou!!! Un hymne à la liberté. Vivre sans attache et sans contrainte!! Qui prône des valeurs utopistes et idéalistes. Et comment ne pas s'attacher à ce jeune Chris en proie à cette énorme soif de prendre le large, un personnage d'ailleurs mystérieux dont on ne sait pas trop quoi penser. En tous qu'à pour ceux qui on aimé le film, ( et je pense que vous êtes nombreux) le livre est aussi un bol d'air frais, écrit par John Krackaeur. (journaliste qui a fait une enquête sur ce mystèrieux Christopher)

Écrire un commentaire

Optionnel