Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chroniques de l'aventure cubaine #2: de l'art de se rendre en Chevrolet de Varadero à La Havane

Capture d’écran 2012-04-24 à 12.10.33.png

Pour se déplacer à Cuba, il n'y a pas quinze milliards de solutions. Les deux vrais choix sont les bus et les taxis. Pour notre voyage, on a clairement privilégié les chauffeurs de taxis, officiels et officieux. Si vous vous rendez dans les principaux arrêts de bus des villes cubaines, vous trouverez forcément des chauffeurs prêts à vous emmener où vous le souhaitez, pour un tarif evidemment plus cher que le bus, mais aussi plus rapide et plus confortable. Ce jour là, pour effectuer les 130 bornes qui séparent Varadero de La Havane, on a choisi de s'engoufrer dans une Chevrolet (au moteur Toyota) qui nous a coûté 15 Pesos convertibles (CUC) par tête (soit 12 euros) et qui avait un coffre suffisamment large pour stocker péniblement nos bagages. Et en matière de Chauffeur, si vous êtes dans la région de la Havane, je ne peux que vous conseiller l'excellent "Saul", qui nous a accompagné 3 jours durant entre La Havane, Viñales et Varadero :) Vous trouverez ses coordonnées téléphoniques en fin d'article.

cubalibre-96.jpg

cubalibre-98.jpg

cubalibre-100.jpg

cubalibre-101.jpg

cubalibre-102.jpg

cubalibre-107.jpg

cubalibre-110.jpg

cubalibre-111.jpg

cubalibre-112.jpg

cubalibre-57.jpg

 

Sur la route à Cuba, un gros constat : les autostoppeurs sont PARTOUT, y compris au milieu de nulle part. Il faut savoir que les cubains sont "obligés" de s'entraider et de prendre en stop ceux qui attendent, dès lors qu'ils sont en mesure de le faire (place suffisante et destination commune). Des agents de police sont là pour verbaliser toute enfreinte à la loi. Autres habitués des bords de route : les poulets et coqs, par centaines, qui pululent littéralement sur l'île ! Assez marrant pour être signalé... 

 

photo.JPG

 

Besoin d'un chauffeur à Cuba contre lequel poser sa tête et dormir sereinement ? Better call SAUL ! Ca se prononce comme RAUL, sauf que ça ne commence pas pareil. Evidemment.

+53 53441941

Lien permanent Catégories : Ô...Mes voyages !, Photo, Voyages 1 commentaire

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel